Toucher therapeuthique

Thérapeute energeticienne Geneve

Toucher Thérapeutique à Genève

Comment attendre d’un arbre qu’il donne ses meilleurs fruits s’il n’est pas bien enraciné ?

Les cellules de notre corps ont une mémoire qui enregistre tout ce qui a été et est vécu sur le plan de l’émotion, du mental et du physique. Qu’elles soient agréables ou désagréables, suite à des expériences difficiles, certaines impressions s’accumulent avec le temps et se révèlent par des stress, des peurs, des rancœurs, des douleurs, par la maladie. Nous nous trouvons bloqués, empêchés d’avancer quand bien même la volonté de comprendre, d’analyser, de pardonner se manifeste. Le corps garde en mémoire l’empreinte des chocs et des blessures qui entravent et alourdissent le chemin.

Le Toucher Thérapeutique créé l’impulsion permettant l’harmonisation du circuit naturel de l’énergie à travers le corps et entre les organes. Ce mouvement agit comme l’eau ou le vent qui emportent dans ce courant les scories de ce qui n’a plus lieu d’être.

L’être humain fonctionne sur
 trois niveaux, plans, états qui ont chacun leur rôle dans l’enracinement de l’être permettant de vivre en harmonie, en bonne santé dans le présent.

Ces trois plans sont comme trois langages différents qui, lorsqu’ils sont équilibrés permettent aux plans de l’âme et de la spiritualité de nous accompagner :

Comment je pense               mental

Comment je ressens            émotionnel

Comment j’agis                   physique

Il est plus que très fréquent qu’il y ait déséquilibre entre ces trois niveaux engendrant ainsi un mal-être, un malaise ou encore une maladie. Toute maladie ou manifestation du corps démontre un déséquilibre de ces trois états.

Le travail par le toucher thérapeutique consiste à renouer contact avec notre corps en rééquilibrant
ces trois niveaux.

Toutes les cellules de notre corps mémorisent notre vécu, y.c. in-utéro. Cela signifie que, si nous les avons ravalées sans les exprimer, nos émotions comme la tristesse, la colère, la douleur ou la peur sont imprégnées en nous. Les émotions négatives non exprimées vont contribuer à construire des schémas et/ou comportements pour nous éviter de les toucher ou d’en ressentir à nouveau les douleurs.

Comment un bébé peut-il exprimer la terreur qu’il ressent en voyant maman ou papa en colère? Que devient cette terreur? Par où passe-t-elle ?

Imaginez le nombre d’émotions non comprises que nous avons ingérées

L’enfant ne peut pas comprendre puisque le mode mental ne commence à se réveiller qu’entre 5 et 7 ans, tout ce qu’il vit depuis sa naissance résonne sur le plan du ressenti et du physique.

  • Si le corps a stocké des douleurs et des souffrances, comment peut-on l’habiter ?
  • Si le cœur a ravalé tant de tristesse, comment peut-il nous donner sa lumière, sa joie ?

Nous savons tous que, pour qu’une maison soit saine et accueillante, qu’elle résiste aux intempéries, elle doit être entretenue.  Nous savons également qu’une voiture doit être vidangée au bout de x kilomètres pour qu’elle fonctionne bien. Est-ce si différent pour notre corps ?

  • N’est-il pas l’habitacle de notre cœur ressenti et de notre tête (mental) ?
  • N’est-il pas le mode ou le moyen qui nous permet d’appliquer et de concrétiser
  • une pensée ou une émotion ?
  • Sommes-nous vraiment capables de nous servir un verre d’eau avec nos pensées ?
  • Ne devons-nous pas utiliser notre bras pour nous servir ?
  • N’est-il pas temps de faire le tri
et d’éliminer ce que nous avons absorbé ?
  • Au lieu de rentrer en conflit avec notre corps lorsqu’il se manifeste, ne serait-il pas temps d’apprendre à l’écouter et
le respecter?

Le travail par le toucher thérapeutique consiste justement à redonner sa vraie place à notre corps, notre cœur et à notre conscience.
 A recontacter tous les codes d’accès qui sont en nous depuis toujours.

L’harmonisation du circuit de l’énergie, le nettoyage des scories apporte une sensation de légèreté dès la fin du massage et l’on constate assez rapidement que les évènements de la vie sont traversés avec plus de distance et de sérénité.

Les schémas cycliques sont peu à peu abandonnés ce qui a un effet positif sur les douleurs et blocages physiques.

Les enfants à partir de 5 ans peuvent bénéficier de ce massage. L’expérience a montré des améliorations en cas de difficultés liées au sommeil, à l’alimentation, à l’agitation et aux situations de stress en général.

Le toucher thérapeutique est un massage qui ne nécessite pas de contact avec la peau, la personne reste donc habillée.

Après avoir découvert ce soin en 2009, j’ai immédiatement décidé de m’inscrire à la session de formation en 2010, que j’ai terminée au début 2011.

(Massage de Charles Gruber, transmis par Ariane Othenin-Girard)